Conseils pour piano

Conseils pratiques pour prendre soin de votre piano.

Où installer son Piano

Le piano doit se trouver au minimum à 1 mètre de toute source de chaleur (chauffage, fenêtre, etc).
Attention aussi à la lumière directe du soleil!
Un piano droit situé à plus de 20 centimètres du mur aura un bien meilleur son.

 

Humidité

L’idéal se situe entre 50 et 65% d’humidité sans trop de variations.
La sécheresse occasionne bien plus de dégats que l’excès d’humidité!
Pour humidifier, l’ajout d’une plante peut suffire.
Pour assécher, la manoeuvre est beaucoup plus délicate, les seuls remèdes sont un changement de revêtement du local, ou l’ajout de cristaux de soude à l’intérieur de l’instrument (à changer régulièrement).

 

 Température

La stabilité de la température est importante. Elle doit se situer entre 15 et 20º.
Attention, le chauffage réduit le taux d’humidité, d’autre part il fait toujours plus humide en été (pluviométrie plus élevée). Il vaut donc mieux mesurer le taux d’humidité vers le mois de novembre/décembre dans la pièce chauffée pour juger de sa qualité à recevoir votre piano.

 

 Lieux à éviter

Il faut savoir que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte:
– L’orientation.
Une pièce plein Sud sera plus sèche et plus chaude qu’une pièce orientée Nord (ensoleillement).
– L’altitude.
Les vallées sont creusées par des cours d’eau…humidité bien plus forte que sur le sommet d’une colline (même en ville).
– L’environnement.
La proximité d’un parc, d’une forêt ou d’une pièce d’eau est un élément favorisant la croissance du taux d’humidité et la fraîcheur.
– La disposition de la pièce.
Un sous-sol sera beaucoup plus frais et humide qu’un quatrième étage ou une pièce sous les combles.
– La circulation de l’air.
Les courants d’air à proximité de l’instrument ont pour effet de déstabiliser la tenue de l’accord. D’une manière générale, évitez-les.
Il paraît évident, dans ce cas, qu’une pièce orientée sud, sous les combles, mal isolée sur une colline est LE lieu à éviter pour votre piano.

 

 Nettoyage

Le nettoyage du meuble peut se faire avec une peau de chamois très légèrement humide, cela enlève la poussière et les traces de doigts. Le nettoyage du clavier doit se faire avec un chiffon blanc humide. Le nettoyage de la table d’harmonie, des cordes ou de la mécanique doit être fait par un spécialiste (nécessaire tous les quatre ans seulement). Evitez évidemment de mettre quoi que ce soit sur votre piano, plus particulièrement un vase, une tasse ou un verre (même un papier peut griffer la laque ou le polyester du meuble).

 

 Bestioles

Le problème ne se pose que si vous ne jouez pas souvent. Il est facile à régler par la pose de répulsifs dans où près de l’instrument. Heureusement, les insectes et autres petites bêtes ne sont pas mélomanes…mais si vous tombez sur une souris qui aime Beethoven, ne la chassez pas, adoptez-la.

 

 Transport

Un piano pèse entre 170Kg (petit droit coréen) et 500Kg (grand queue de concert). Méfiance, un piano droit (ex. Gunther 120cm, parfois 250Kg!) pèse parfois plus lourd qu’un 1/4 queue (148cm « crapeau », environ 220Kg) et est souvent plus encombrant. Si vous tenez beaucoup à votre instrument, droit ou queue, faites le transporter par un spécialiste.

 

 Réglages et accord

Ce chapitre, juste pour vous mettre en garde. Il s’agit parfois de réglages à 0,05 mm près. Faites donc appel à un technicien qualifié.
L’accordage d’un piano moderne se fait deux fois par an. Il est basé sur la gamme tempérée , il demande une très grande habitude. Un bon accordeur accorde juste, mais fait aussi en sorte que l’accord tienne.